Réponses au catastrophisme entourant la perspective d’une vie radicalement plus longue.

Le catastrophisme surgit souvent quand il est question d’extension radicale de vie, car les gens pensent que nous sommes de toute façon condamnés à long terme. Comme si cela était un moyen de se convaincre de ne pas vouloir vivre aussi longtemps que souhaité vu que la fin est inéluctable.

Si l’on appliquait cette logique à l’état du monde actuel, cela ne vaudrait pas non plus le coup de vivre aujourd’hui puisque nous sommes soumis systématiquement au pire des naufrages : la vieillesse ! Et ce à un horizon de quelques dizaines d’années seulement…

Examinons quelques-unes de ces craintes.

 

Pouvoir de nuisance infini d’un individu

Un individu détraqué et malfaisant doté des technologies de demain pourrait anéantir la civilisation humaine à lui tout seul, avec une bombe d’une puissance infinie, ou en lançant l’auto réplication exponentielle de robots de taille moléculaire qui finiraient par envahir et dévorer la planète en quelques heures.

Ces scénarios sont cauchemardesques, mais la question est légitime : de tout temps des individus isolés ou petits groupes s’en sont pris à la société dans le but de faire le maximum de victimes possible. Ces individus dotés des technologies de demain pourraient-ils anéantir la civilisation humaine ?

À notre avis non, car notre organisation humaine bénéficie d’un insurmontable biais positif. Toute attaque serait circonscrite, gérable. L’individu nihiliste pourrait l’emporter si notre société était chaotique, mais ce n’est pas le cas comme nous allons le démontrer. L’histoire entière de l’humanité tend vers l’ordre et la sécurité.

Si une technologie permet à un individu de commettre un crime de masse, il y aura encore plus de technologie pour s’en protéger… et ce à grâce du biais positif. C’est un lien de causalité, la technologie de nuisance ne peut exister sans la technologie positive.

La forme organisée de la société d’aujourd’hui, l’état, a toujours beaucoup plus de moyens que quelque individu que ce soit. Si aujourd’hui un individu a les moyens de créer une bombe pour commettre un acte de terreur (et ces individus n’ont en général à leur disposition que des moyens artisanaux), la société organisée possède elle des bombes thermonucléaires.
Si demain un individu possédait les moyens de lancer l’autoréplication de nanorobots moléculaires pour anéantir le monde (scénario fort peu probable)… imaginez ce que la société organisée aura à sa disposition pour contrer une telle attaque… L’autoréplication ne va pas être mise au point par miracle… elle sera le produit de l’effort d’une société organisée positivement. Une attaque d’autoréplication ne pourra pas passer inaperçue… la société aura mis en place un système immunitaire positif global. À la « gray goo », sera opposée la « blue (police) goo ». 

Si par magie vous aviez expliqué à des hommes des cavernes que de la poudre serait utilisée pour faire des bombes, sans doute auraient-ils imaginé un scénario catastrophe et chaotique où des individus auraient placé des bombes partout causant un chaos de perdition. Tout du moins la poudre aurait-elle permis à un clan d’anéantir tous ses rivaux. Or la poudre est utilisée depuis des siècles et la civilisation est toujours debout.
Certes nous avons des terroristes, et si leurs attentats causent de la terreur, ils ne sont en aucun cas une menace existentielle pour le monde civilisé. Nous sommes dans le monde de l’après 11 septembre 2001, et l’économie n’a cessé de croitre depuis. Même si les terroristes arrivaient à placer une bombe atomique dans une capitale du monde occidental, ce ne serait pas une menace létale, pas plus que ne le fut l’effondrement du World Trade Center. Le seul moyen pour les terroristes de détruire le monde occidental serait de placer des dizaines de bombes qui exploseraient simultanément dans toutes les villes importantes de la planète. Cela ne peut pas arriver. Cela n’arrivera jamais à cause du biais positif. Leur tentative serait détectée avant qu’elle n’advienne.

Et il en sera ainsi probablement demain, car le biais positif sera toujours écrasant.
Et il ne s’agit pas de Big Brother, car le biais positif est décentralisé. Ce sont les gens comme vous et mois qui aspirent à une vie apaisée et positive. Le biais positif est en nous.
Quel est le pourcentage de la population mondiale ayant déjà commis un meurtre ? Ce taux n’est pas de 50 % : +99,9 % des gens n’ont jamais assassiné personne durant toute leur vie. Cela est la preuve du biais positif. Dans un monde sans biais positif, mais avec un biais chaotique… 50 % des individus auraient commis un meurtre.

Le biais positif nous précède dans tout ce que nous faisons, façonne et oriente notre développement. Le biais est comme une force, un ordre dans l’univers, une direction comme la gravité. Nous n’allons pas vers le chaos, nous allons vers l’ordre et l’harmonie.

 

La terre finira par être détruite par le soleil, et avec l’humanité

C’est effectivement une certitude scientifique : la terre est vouée à la destruction.
Plusieurs phénomènes astronomiques vouent notre planète à devenir invivable.
Citons le plus fréquent : l’évolution de notre soleil. Cette étoile fusionne actuellement de l’hydrogène continuellement en son cœur, mais cette réaction va finir par s’étendre à une couche entourant le noyau. Quand cela adviendra, le noyau va se contracter et l’enveloppe externe s’étendra progressivement jusqu’à avaler notre terre et bien au-delà. Cela sera très progressif, la luminosité du soleil va augmenter, ainsi que la chaleur… ce sera un enfer mortel.

Si la terre est vouée à une disparition certaine, à quoi bon vouloir vivre indéfiniment ?
Certains semblent invoquer ce curieux prétexte pour se rassurer de ne pas pouvoir bénéficier d’une extension radicale de vie aujourd’hui.
Soyons sérieux, les causes astronomiques d’annihilation terrestre sont à des horizons de centaines de millions, voire de milliards d’années.
Dans 1000 ans, 500, 300 et certainement moins, l’humanité aura réalisé tant de progrès technologiques qu’elle aura les moyens de s’établir hors de sa terre première. Dans 10 000 ans… 100 000 ans… le degré de progrès sera tel qu’il est simplement impossible à imaginer aujourd’hui. Le sort de l’humanité sera découplé de celui de notre planète. Peut-être même aurons-nous les moyens de la sauver. 

 

La crainte de l’inconnu

Enfin, un individu peut craindre les nombreux inconnus que recèle le futur. 

Bien souvent les gens ne sont pas au fait des hypothèses technologiques que recèle le futur. Ils n’ont qu’une vision parcellaire, « hollywoodienne » de la chose et n’ont jamais envisagé le fait que le futur puisse être mieux que le présent.

Si les impondérables ne manquent pas, il ne parait pas invraisemblable d’attendre du futur des progrès importants de la médecine, et des avancées technologiques nous permettant de réaliser des améliorations radicales dans des domaines tels l’énergie, l’alimentation et la pollution.

Nous espérons que Future Is Great aura établi des pistes pour défricher notre vision du futur et faire entrevoir un chemin positif à emprunter. 


À vous de jouer

Voyez-vous d’autres arguments contre l’extension de vie?
Postez-les en commentaire, où envoyez-les à notre email: hope@futureisgreat.com .
J’y répondrai personnellement sur cette page.


CITATIONS DU BILLET: CLIQUEZ POUR TWITTER

Si une technologie permet à un individu de commettre un crime de masse, il y aura encore plus de technologie pour s’en protéger… et ce à grâce du biais positif. Cliquer pour twitter le biais positif est décentralisé. Ce sont les gens comme vous et mois qui aspirent à une vie apaisée et positive. Le biais positif est en nous. Cliquer pour twitter Le biais positif nous précède dans tout ce que nous faisons, façonne et oriente notre développement. Le biais est comme une force, un ordre dans l’univers, une direction comme la gravité. Cliquer pour twitter Bien souvent les gens ne sont pas au fait des hypothèses technologiques que recèle le futur. Ils n’ont qu’une vision parcellaire, « hollywoodienne » de la chose et n’ont jamais envisagé le fait que le futur puisse être mieux que le présent. Cliquer pour twitter

Plus de citations

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here