Si vous avez lu mes notes de lectures du livre d’Alcor « Preserving Minds, Saving Lives » (Préserver les esprits, Sauver les vies), vous savez ce qu’est la Cryonie: la préservation des corps dans un état de biostase en attendant que les technologies ne soient suffisamment avancées pour permettre une réanimation.

Vous allez maintenant avoir le privilège de faire connaissance avec une VRAIE cryoniste, une personne ayant accompli la démarche intellectuelle d’opter pour la cryopréservation.

Maria Entraigues Abramson est une personne remarquable aux nombreux talents.
Elle semble tout droit sortie d’un roman de science-fiction haut en couleur.
Comme vous le constaterez sur ce site, les gens investis dans les technologies futures d’extension radicale de vie sont souvent des individus extraordinaires et inspirants.


Merci, Maria, d’avoir accepté de répondre à mes questions sur la cryopréservation. Vous faites partie de cette minuscule minorité de patients ayant choisi la cryopréservation pour optimiser vos chances de perpétuer votre vie dans le futur.

Vous êtes une femme aux nombreux talents et activités, prenez donc quelques lignes pour vous présenter ainsi que votre souscription en tant que patient d’Alcor et votre travail au sein de la fondation SENS Research cofondée par Aubrey de Grey.

Merci pour cette opportunité !
Je suis curieuse du processus de vieillissement depuis mon enfance.
Je ressentais de la tristesse pour les personnes âgées qui souffraient et devenaient si malades, qui enduraient tant de douleurs jusqu’à se perdre complètement — j’ai toujours pensé que quelque chose devait être fait. En grandissant, j’ai réalisé que personne ne travaillait vraiment sur ce problème et j’ai été surprise de constater que tout le monde acceptait cette destinée sans même la remettre en question.

Il y a environ une décennie en effectuant des recherches en ligne, je suis tombée sur Aubrey de Grey, j’ai été heureuse d’apprendre que quelqu’un ressentait la même chose que moi à propos du vieillissement, et en plus travaillait activement à résoudre le problème avec de la vraie science.
Cela m’a tellement enthousiasmée que je l’ai immédiatement contacté pour lui offrir mon aide ! Je n’avais aucune éducation scientifique formelle, j’étais une chanteuse/compositrice et pilote, ce qui à priori ne me prédestinait aucunement à travailler dans son domaine, mais à ma surprise il a répondu très rapidement en acceptant mon aide ! La première tâche confiée fut de traduire son site originel en espagnol. J’ai continué à me porter volontaire auprès de lui et de la fondation Methuselah d’alors (cofondée par Aubrey de Grey et Dave Gobel).

Un saut vers le temps présent et me voilà coordinatrice globale de la fondation SENS Research (cofondée par Aubrey, Mike Kope et Sarah Marr). Mon travail consiste à la sensibilisation, au développement et aux levées de fonds. Je ne peux imaginer travailler sur quelque chose d’aussi important que solutionner les maladies liées au vieillissement.

La cryonie et ALCOR sont secondaires. Nous savons que le vieillissement finira maitrisé par la médecine, il n’y a aucun doute là-dessus, la grande question est — est-ce que cela arrivera de notre vivant ? Et c’est là que la Cryonie entre en jeu. Nous la surnommons parfois notre « Plan B » 🙂 .
En 2006, je dinais à la conférence SENS du Queen’s College Cambridge au Royaume-Uni et Aubrey m’a demandé si j’étais membre d’Alcor, je lui ai répondu que non et il m’a rétorqué passionnément — Tu devrais ! Quelques mois après j’assistais à une conférence d’Alcor et au dernier jour je signais, cela allait de soi.

 

La cryonie n’est certainement pas une religion. Cependant, comme les religions, elle concerne la continuation de notre existence (sur terre, et non dans un paradis, un enfer, ou par la réincarnation). À votre avis, est-il possible pour des individus ayant opté pour la cryonie de concilier une foi religieuse traditionnelle ?

Cela dépend de la personne. J’ai eu des conversations avec des religieux ouverts à la cryonie, car ils pensent que rallonger la vie n’est pas contre Dieu, « Dieu n’a jamais dit que nous ne puissions avoir une très longue vie ». Et si vous y réfléchissez bien, les concepts de vie radicalement longue, de résurrection et de vie éternelle nous ont été avant tout inculqués par la religion.

D’un autre coté, il est vrai que la plupart des Cryonistes que je connais sont Atheistes ou agnostiques, ce qui est mon cas.

Ce que les gens doivent comprendre, est que la Cryonie est juste une intervention médicale de plus, au même titre que la chirurgie du cœur, la transplantation d’organes, le coma induit, la transfusion sanguine ou toute autre thérapie actuelle dont le but est d’étendre notre durée de vie. Oui, la cryonie est plus radicale, mais toutes les innovations ont l’air extrêmes à leur début, jusqu’au jour où elles deviennent pratiques courantes, et sont adoptées massivement au point qu’on en oublie leurs débuts tumultueux.

 

À quels types de réactions de votre entourage êtes-vous confrontée quand vous annoncez avoir opté pour la cryopréservation ?

Peu de réactions, finalement, car j’ai tendance à m’entourer de personnes ayant le même état d’esprit que moi. Cela dit, quand je rencontre une personne avec une attitude très négative, je me contente de répondre à ses questions aussi bien que possible et n’essaye jamais de lui faire changer de position.
J’ai décidé il y a de cela quelque temps de ne pas essayer de « convertir » les gens agressifs ou totalement opposés à la cryonie, je ne m’engage plus dans ce genre de confrontation.
Si une personne pense que la cryonie n’est pas pour elle, je la respecte et en reste là. Je sais bien que la cryonie n’est pas pour tout le monde et je qualifie cela avec un certain humour de « sélection naturelle » (et c’est vraiment ce que je crois).

 


Comment expliquez-vous l’hostilité fréquente rencontrée quand il s’agit de conquérir la mort, que ce soit par la cryonie ou toute autre technologie permettant une extension radicale de vie ?

La peur de l’inconnu doit être une des explications principales, mais il y a aussi le conditionnement psychologique et l’incrédulité. À travers les siècles, les humains ont inventé toutes sortes de remèdes factices, toutes les promesses de vies éternelles se sont révélées fausses, il est donc difficile de réaliser que pour la première fois, cela pourrait ne plus être de la science-fiction.
Je vous fais le pari cependant, que tous les gens qui combattent si farouchement ces idées aujourd’hui, prendraient immédiatement « la pilule » si elle permettait réellement d’arrêter la détérioration de leur santé par le vieillissement.

 

La cryonie est un choix personnel, quel serait cependant votre meilleur argument pour convaincre un être aimé d’opter pour la cryopréservation ?

Cela dépend, mon mari est un Cryoniste, ma mère veut s’inscrire également. Mon père est mort il y a longtemps quand j’étais très jeune et n’avait pas connaissance de tout cela, mais il aurait probablement adoré l’ayant su. Ma sœur en revanche, n’est pas intéressée et je ne tenterai pas de la persuader, c’est une femme très intelligente et même si elle mesure la science et les possibilités de la cryonie, ce n’est pas quelque chose pour elle.

Le désir d’extension radicale de vie est très personnel ; je crois qu’à la base vous devez réellement aimer votre vie actuelle pour vouloir la prolonger. Quelqu’un qui se plaint sans cesse de sa vie ne sera probablement pas un « longeviste ». Du moins c’est ce que j’ai pu remarquer par mon expérience. Mon meilleur argument pour convaincre un être aimé est donc un argument personnel qui ne marchera pas forcément pour tout le monde, mais si vous voulez l’entendre il est très simple : je crois que la vie est merveilleuse, c’est la chose que je possède qui a le plus de valeur et j’en veux le plus possible.

S’il n’y a pas de vie, il n’y a évidemment pas d’existence, et s’il n’y a pas d’existence… et bien il ne reste plus rien… ce qui n’est pas génial pour moi.

Donc si l’on ne « répare » pas le vieillissement, nous allons continuer d’y succomber et la seule alternative d’aujourd’hui est la Cryonie.
Je ne sais pas si la Cryonie marchera ou pas, il n’y a peut-être qu’une chance sur un million, mais l’option de la mort suivie d’un enterrement ou d’une crémation est la garantie à cent pour cent de tout perdre.

 

Un des arguments négatifs contre la cryonie est que les gens ne veulent pas revenir à la vie sans leurs proches aimés. Ayant décidée de vous faire cryopréserver avec votre mari, vous illustrez parfaitement un contre argument, à savoir que la cryopréservation n’est pas nécessairement une aventure individuelle. Voyez-vous d’autres arguments qui pourraient motiver ceux qui craignent un réveil solitaire ?

Je comprends parfaitement cette préoccupation et il est très difficile pour moi de penser à la perte de mes amis et famille dans cette vie et cela me rend également triste d’imaginer ne pas les avoir à mes côtés dans une possible « seconde vie ». En même temps, je crois profondément au futur, et aussi important soit mon désir d’y emmener mes êtres chers, je comprends que certains n’aient pas le même souhait.

Je pense que pour les gens comme moi qui veulent aller aussi loin dans le futur sans le craindre, ce désir prend le pas sur tout le reste. Jamais je ne rejetterai la possibilité de rester en vie et voir le futur, je m’y engage sans garantie aucune — j’imagine qu’il me sera toujours possible de décider alors si j’aime ce futur ou non. Donc, si je m’imagine seule dans le futur, je choisis de concevoir le meilleur scénario : après de nombreuses années, j’aurai créé de nouvelles amitiés et relations significatives.

De nombreuses personnes perdent des êtres aimés et ils ne se tuent pas pour autant, ils continuent à aller de l’avant et éventuellement, ils vont refaire leur vie personnelle et rencontrer des gens nouveaux à aimer. Il n’en serait pas tellement différent (NDLR après un réveil dans le futur) et nous aurions une vie bien plus longue pour nous adapter et rencontrer de nouvelles personnes.

 

Pensez-vous que la cryopréservation puisse devenir une pratique de masse, ou est-elle destinée au confinement d’une minorité de futuristes informés jusqu’à ce que l’alternative d’une extension radicale de vie ne devienne disponible ?

Je ne suis sûr de rien, c’est très difficile à dire. J’imagine que nous finirons par bénéficier de biotechnologies de rajeunissement et n’aurons plus besoin de la Cryonie actuelle, mais je pense que la Cryonie pourrait toujours être utilisée pour « suspendre » et ramener des gens à la vie quand ce qui les a tués pourra être arrangé.
Il est toujours difficile de faire ce genre de prédiction, car le futur va très probablement offrir contre maladies et mort des solutions inimaginables aujourd’hui.


À propos de Maria Entraigues Abramson

Maria Entraigues Abramson est la coordinatrice globale de la fondation SENS research cofondée par Dr Aubrey de Grey.
Le but principal de sa vie est de contribuer à l’extension de la durée de vie grâce aux Biotechnologies et médecines regénératives, pour que l’âge de la vieillesse ne soit plus synonyme de maladies et décrépitude.
Maria est une chanteuse, actrice, compositrice, journaliste et pilote Americano-Argentine.
Elle communique également sur les sciences et technologies et est une des voix proéminentes du domaine de la longévité.
Elle arriva aux USA pour la première fois après l’octroi d’une bourse d’étude pour étudier à la prestigieuse Berklee College of Music de Boston dans le Massachusetts.
Elle s’installa ensuite sous le soleil de Los Angeles et y a résidé depuis 24 ans.
Maria croit aux changements radicaux et dévoue sa vie aux multiples facettes à faciliter les changements disruptifs afin d’aider le monde.
Vous pouvez tout aussi bien la découvrir au cours d’une présentation scientifique, chantant en direct pour des milliers de personnes, jouant dans un film hollywoodien, faire du journalisme musical ou pilotant un avion. 
Elle a été appointée attachée culturelle du consulat général d’Argentine à Los annuels (2009-2013). 
Maria est aussi responsable d’une publication mensuelle et réalise des entrevues pour Músico Pro par Music Makers Publications, qui est le plus grand magazine en Espagnol.
Au cours de sa carrière musicale, elle a eu le privilège de faire le tour du monde en tant que chanteuse, d’enregistrer quantité d’heures de studio, de composer et jouer pour des films et la Télévision. 
Parmi les gens avec qui elle a travaillé dans l’industrie du divertissement, nous trouvons: George Duke, David Foster, Ricky Martin, Lalo Schifrin, Maurice Jarre, Luis Miguel, Jeff Rona, Eikichi Yazawa, Alejandro Lerner, Alejandro Fernandez, Woody Allen, Sharon Stone, David Schwimmer, Kiefer Sutherland,  Jonathan Rhys Meyers, Perry Ferrell, Alejandro Sanz, Jean Michel-Byron, Maria Grazia Cucinotta, Geraldine Chaplin, Brett Ratner, Alfonso Arau, Pepe Aguilar, Cecilia Noël, et Colin Hay, parmi tant d’autres.
Elle est maintenant responsable de son propre spectacle appelé “A Jazz Affair”.
Maria est mariée heureuse à Gary Abramson.


CITATIONS DU BILLET: CLIQUEZ POUR TWITTER

Nous savons que le vieillissement finira maitrisé par la médecine, il n’y a aucun doute là-dessus, la grande question est — est-ce que cela arrivera de notre vivant ? Maria Entraigues Abramson Cliquer pour twitter Si vous y réfléchissez bien, les concepts de vie radicalement longue, de résurrection et de vie éternelle nous ont été avant tout inculqués par la religion. Maria Entraigues Abramson Cliquer pour twitter La Cryonie est juste une intervention médicale de plus, au même titre que la chirurgie du cœur, la transplantation d’organes, le coma induit...ou toute autre thérapie actuelle dont le but est d’étendre notre durée de vie. Maria Entraigues Abramson Cliquer pour twitter Je vous fais le pari que tous les gens qui combattent si farouchement ces idées prendraient immédiatement -la pilule- si elle permettait d’arrêter le vieillissement. Maria Entraigues Abramson Cliquer pour twitter Je crois que la vie est merveilleuse, c’est la chose que je possède qui a le plus de valeur et j’en veux le plus possible. Maria Entraigues Abramson Cliquer pour twitter Si je m’imagine seule dans le futur, je choisis de concevoir le meilleur scénario : après de nombreuses années, j’aurai créé de nouvelles amitiés et relations significatives Maria Entraigues Abramson Cliquer pour twitter

Plus de citations

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here